13 conseils indispensables pour voyager avec des enfants

Comments 0 Ecologie
4 septembre 2018
13 conseils indispensables pour voyager avec des enfants

Vous voyagez avec des enfants ? Évitez les crises de nerfs et préparez-vous à partir grâce à ces 13 conseils d’experts indispensables.

Que ce soit votre premier voyage avec votre premier enfant, ou votre cinquième avec votre cinquième, voyager avec des enfants est toujours compliqué et demande une certaine préparation. Du contenu de votre valise à comment arriver à bon port, les problèmes potentiels sont infinis.

Il existe cependant quelques conseils qui peuvent vous aider à vous préparer et qui vous éviteront de devenir fou pendant le trajet. Dans cet article, j’ai listé les 13 meilleurs conseils pour voyager avec des enfants. Certains sont destinés aux bébés, d’autres aux enfants plus âgés, et certains sont même pour vous.

1. N’emportez pas trop d’affaires

C’est une erreur très courante chez les parents. Rappelez-vous que vous pourrez acheter presque tout ce que vous voulez emporter à l’étranger. Ce ne sera peut-être pas la même marque ou exactement le même article, mais vous allez faire avec. Les couches sont souvent une préoccupation importante, car les marques écologiques et fabriquées avec des matériaux biologiques & hypoallergéniques sont parfois difficiles à trouver dans certaines régions du monde. Si vous êtes habitué à utiliser une certaine marque haut de gamme, faites un test avec une marque standard avant de partir afin de voir si votre enfant fait une réaction allergique quelconque.

2. Faites des recherches avant de partir en voyage

Il s’agit d’un conseil valable avant votre voyage, mais aussi une fois arrivé à destination. Est-ce que votre bébé a besoin d’un visa ? De quels vaccins avez-vous besoin pour voyager ? Et votre enfant ? Devez-vous emporter des médicaments avec vous, comme des comprimés contre le paludisme ? C’est le genre de questions indispensables que vous devez vous poser avant de partir ou consultez un blog de voyage pour vous aider à planifier votre séjour.

3. Hôtel ou location de vacances ?

Les hôtels offrent des avantages non négligeables (service en chambre, repas, services de garde d’enfants, etc.), mais les locations de vacances vous permettent de vivre comme à la maison pendant vos vacances et de préparer vos propres repas, ce qui peut être utile si votre enfant suit un régime spécial. C’est un choix personnel, mais vous devez bien y réfléchir avant de partir.

4. Réservez judicieusement votre hébergement

Si vous prenez la route d’un hôtel, prenez votre temps avant de réserver. Vous avez peut-être séjourné dans cet établissement à plusieurs reprises et vous l’adorez, mais réfléchissez longuement…Est-il est toujours aussi adapté à vos besoins aujourd’hui ? Votre chambre était-elle au dernier étage sans ascenseur lors de vos dernières vacances ? Ya-t-il beaucoup de marches dans tout l’hôtel ? Ce qui était un paradis pour deux amoureux peut facilement devenir un cauchemar lorsque vous devez pousser une poussette et vous occuper d’un bébé.

5. Marquez vos enfants et suivez-les à la trace !

Si vous craignez que votre enfant ne se perde, vous pouvez lui mettre un bracelet avec son nom et votre numéro de téléphone au poignet. S’il se perd et est retrouvé, vous pourrez facilement être contacté. Si vous être vraiment stressé, vous pouvez également investir dans un appareil de repérage par GPS. Attachez-le au bras de votre enfant ou placez-le dans son sac à dos et vous pourrez ainsi le suivre via l’application dédiée.

6. Piscine vs mer

Même si vous envisagez de séjourner sur la côte près de la plage, vous voudrez peut-être pouvoir profiter également d’une piscine. Beaucoup d’enfants aiment aller se baigner dans la mer, mais d’autres n’aiment pas du tout ça. Disposer d’une piscine est idéal pour les plus petits qui pourront y barboter et se rafraichir – et aussi se dépenser !

7. Landau vs poussette vs porte-bébé

C’est un vrai dilemme qui taraude tous les parents lorsque vous devez voyager avec des enfants. Mauvaise nouvelle, il n’y a pas de réponse universelle. Le bon choix dépend en grande partie de votre destination. Est-ce que les rues seront uniformes et pavées ou y aura-t-il des nids-de-poule et des chemins caillouteux ? Est-ce que les conditions atmosphériques seront extrêmement humides ou plutôt froides ? À quoi votre enfant est-il habitué ?

Une poussette légère et pliable est souvent une excellente option. Elles sont faciles à transporter et peuvent être emportées jusqu’à la porte d’embarquement si vous partez en avion ; vous pouvez l’utiliser comme lit d’appoint pour les siestes de l’après-midi ; elles sont légères et respirantes, mais peuvent également être isolées avec des capotes pour la pluie et des couvertures isolantes ; et elles s’adaptent à presque tous les terrains.

8. Siège auto ou non ?

Certaines personnes ne jurent que par ces sièges auto alors que d’autres estiment que c’est tout simplement stupide d’apporter un objet aussi volumineux pour le peu de temps que vous l’utiliserez pendant vos vacances. Vous devrez effectivement prendre un autre billet d’avion sur le vol, et ils sont assez volumineux, mais vous l’aurez ensuite pour tous vos trajets en voiture une fois sur votre lieu de villégiature. Si vous envisagez d’en prendre un avec vous, pensez à investir dans un siège auto qui fait aussi poussette, vous n’aurez ainsi qu’un seul objet à trimballer et vous réduirez le poids de vos bagages.

9. Faites soigneusement vos bagages

Votre sac à langer sera également votre sac à main, alors assurez-vous d’avoir tout ce qu’il vous faut à l’intérieur (pensez aussi aux éventuels retards et soyez prêt à parer à toute éventualité) : lingettes pour bébé ; tétines de rechange ; couches ; encas (mais pas trop de choses sucrées !) Cependant, pensez tout de même à apporter quelques bonbons à sucer pour les aider à supporter le changement de pression (notamment au moment du décollage et de l’atterrissage) ; des vêtements de rechange ; des sacs en plastique (pour les couches et au cas où les vêtements seraient vraiment sales) ; des écouteurs ; des jouets ; un oreiller ; des piles ou une batterie portable ; une tablette et des lingettes pour bébé.

S’il vous reste un peu de place dans vos valises, prenez encore quelques lingettes pour bébé – vous en aurez sûrement besoin.

10. Emportez des aliments pour bébés

De nombreux aéroports vous permettront de transporter du lait pour nourrissons et des aliments pour bébés dans des contenants de plus de 100 ml. La sécurité ouvre généralement les contenants pour en vérifier le contenu, mais cela ne prend que quelques instants et les aliments de votre enfant ne seront pas impactés. Consultez toutefois les règles en vigueur dans les aéroports par lesquels vous allez transiter juste pour être sûr de ne pas être pris au dépourvu le jour du départ.

11. Planifiez vos vols

Essayez de choisir vos horaires de vol pour qu’ils correspondent à des heures ou votre enfant dort. Les vols du soir sont parfois beaucoup plus chers, mais si vous voulez voyager en toute tranquillité, un enfant qui dort sera une véritable bénédiction (pour vous, mais aussi pour tous les passagers de l’avion). Si vous devez prendre une correspondance, assurez-vous d’avoir assez de temps entre les deux vols – la dernière chose dont vous avez besoin c’est de devoir courir comme un damné dans un aéroport que vous ne connaissez pas.

Essayez, autant que possible, que votre trajet soit un plaisir et fasse aussi partie de vos vacances. Donnez-vous quelques heures, le temps de vous dégourdir les jambes, de vous rendre dans les commodités, de manger, de discuter, de jouer et de bien se préparer pour le prochain vol. Et n’oubliez pas que la meilleure façon de trouver le tarif le plus intéressant est de réserver votre billet 53 jours à l’avance.

12. Recherchez votre destination

Si vous allaitez, renseignez-vous. Est-il socialement acceptable (voire légal) d’allaiter en public dans le pays où vous allez en vacances ? Dans certains pays, vous pourrez le faire sans problème, mais dans d’autres vous devrez vous isoler dans un espace privé à l’abri des regards. En cas de doute une fois sur place, demandez à des locaux (pour en savoir plus).

13. Où vous asseoir dans l’avion ?

Les places que vouspouvez occuper avec votre enfant en bas âge sont parfois dictées par la conception de l’avion elle-même : certains appareils sont uniquement équipés de masques à oxygène supplémentaires sur certains sièges. Cependant, ce n’est pas le cas de tous les avions, alors informez-vous auprès de votre compagnie aérienne, et prenez un moment pour réfléchir à la place qui vous conviendra le mieux.

Prenez une place dans la queue de l’avion si vous souhaitez vous faire discret et éviter de déranger les autres passagers. Vous pourrez également vous lever facilement et accéder aux toilettes situées à proximité. Notez toutefois que ces sièges ne s’inclinent pas toujours complètement et que cette partie de l’appareil est souvent plus exposée au bruit.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *