Comment se rendre au Mexique depuis la France ?

Comment se rendre au Mexique depuis la France ?

Vous comptez bientôt partir en vacances au Mexique ? Mais vous ne savez pas encore comment y arriver ? Retrouvez ici comment se rendre facilement au Mexique depuis la France !

Entrer au Mexique

Sachez d’abord que vous n’avez pas besoin de visa pour vous rendre au Mexique en visite touristique. Il vous suffit d’avoir un passeport en cours de validité et d’un billet d’avion aller-retour. Vous serez présenté un formulaire migratoire multiple par les services de migration, qui vous permettra de séjourner au Mexique jusqu’à 180 jours.

Comment se rendre au Mexique en avion

Le temps de trajet pour aller au Mexique est d’environ 12 heures. Il est cependant intéressant à savoir que les vols directs sont rares et que la grande majorité des compagnies aériennes proposent des vols avec escale.

Temps de vol pour aller à Mexico City sans escale

Aéroport de DépartDurée du trajetPrix aller-retour
Roissy CDG12 h 20€ 1.590

Roissy CDG est l’un des seuls aéroports en France à proposer un vol direct vers l’aéroport de Mexico City. Il vous faudra compter environ 12 h 20 et € 1.590 pour un vol sans escale.

Temps de vol pour aller à Mexico City avec une escale

Aéroport de DépartDurée du trajetPrix aller-retour
Roissy CDG17 h 35€ 1.200
Orly18 h 05€ 1.300
Lyon Saint-Exupéry16 h 20€ 1.288
Marseille16 h 35€ 1.221
Nantes15 h 50€ 1.224

Un vol avec escale vous permettra d’épargner une paire de centaines d’euros et ne prendra pas beaucoup plus longtemps qu’un vol direct. Vous aurez aussi accès à beaucoup plus d’aéroports de départs.

Il est intéressant de réserver vos tickets d’avion au moins trois mois à l’avance si vous souhaitez ne pas trop payer. En effet, lors de la haute saison, un ticket d’avion vers le Mexique peut coûter plus de 3.000 euros. Réservez donc un ticket en basse saison si possible !

Réserver un parking à l’aéroport

Comme vous pouvez vous l’imaginer, prendre l’avion pour aller au Mexique est l’option la plus simple et économique. Néanmoins, pour prendre l’avion, il faut bien se rendre à l’aéroport et si vous comptez faire ce trajet en voiture, pensez à réserver votre parking en avance.

Les parkings à l’aéroport coûtent souvent très cher puisque le prix du stationnement évolue en fonction de la demande. Il vous est donc avisé de réserver en avance pour obtenir les meilleurs prix.

En fonction de votre aéroport de départ, le prix des parkings peut varier. Si vous souhaitez réserver un parking à l’aéroport d’Orly par exemple, vous devrez payer plus cher en moyenne que dans un parking à Nantes.

Les aéroports les plus fréquentés du Mexique

Mexico City Airport50.308.049 passagers par an
Cancun Airport25.481.989 passagers par an
Guadalajara Airport14.846.300 passagers par an
Monterrey Airport11.176.555 passagers par an
Tijuana Airport8.925.900 passagers par an

Le Mexique est immensément grand et compte environ 100 aéroports. L’aéroport international de Mexico est l’aéroport de la capitale du Mexique et peut ne pas être l’aéroport le plus proche de votre destination souhaitée. Heureusement, les autres aéroports sont également facilement accessibles en avion depuis la France.

Lieux d’intérêt près de Mexico City Airport

  • Le plus grand site précolombien fouillé à ce jour en Mésoamérique, le Teotihuacán se trouve à 50 kilomètres de Mexico City
  • Le Tenayuca, l’une des pyramides les plus impressionnantes du pays se trouve à 12 kilomètres de Mexico City
  • La ville de Tula et les ruines de Tollán, la capitale toltèque, se trouvent à 2 heures de route de Mexico City

Lieux d’intérêt près de Cancun Airport

  • La plongée en apnée dans les eaux bleu turquoise des Caraïbes est une activité océanique à ne pas manquer lors de votre visite à Cancun.
  • Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité maya de Chichen Itza est célèbre pour ses étonnantes pyramides anciennes. Le plus ancien bâtiment de Chichen Itza date du 5e siècle. Le site se trouve à environ 2,5 heures de Cancun.
  • Las Coloradas, ou « les rouges » sont des lacs roses dans un petit village de pêcheurs du même nom. Las Coloradas est à trois heures de route de Cancun.

Lieux d’intérêt près de Guadalajara Airport

  • Vous trouverez la ville mexicaine de Tequila non loin de Guadalajara. Saviez-vous que la boisson la plus célèbre du Mexique provient d’une ville du même nom ?
  • Le Mercado Libertad est un grand marché couvert situé dans le centre historique de Guadalajara. Vous y trouverez des produits frais, des articles de contrefaçon et des articles en cuir à vendre.

Les zones à éviter au Mexique

Le Mexique est sans danger si vous restez dans les principales villes touristiques. Toutefois, les risques ne sont pas à ignorer. Renseignez-vous à l’avance sur les dangers et que faire en cas de problème.

  • Les zones côtières du côte Pacifique sont à éviter pendant la saison cyclonique qui se déroule de mi-mai à fin novembre.
  • Les zones côtières du côté Atlantique sont à éviter pendant la saison cyclonique qui se déroule de début juin à fin novembre
  • Les zones de Chihuahua, Colima, Coahuila, Durango, Guerrero, Michoacán, Morelos, Nayarit, Nuevo León, Sinaloa, Sonora, Tamaulipas et Zacatecas sont à éviter en raison du niveau de violence élevé

Comment se rendre au Mexique sans prendre l’avion ?

Il est extrêmement difficile de se rendre au Mexique sans prendre l’avion. La seule option est de prendre un cargo. Un voyage en cargo vous coûtera en moyenne € 100 par jour, et la traversée durera 14 jours.

Road trip au Mexique

Road trip au Mexique

Je m’appelle Cyril, je suis le directeur de l’agence de voyages CAIRN Expe. J’ai récemment effectué un road trip au Mexique et au Guatemala. Je vais donc vous parler un petit peu de ce voyage et de ce que j’ai trouvé exceptionnel dans ces pays magnifiques.

De Mexico au Guatemala

Lors de mon voyage en 2016 au Mexique, j’ai commencé par visiter la capitale. En effet après mon atterrissage à Mexico, j’ai passé un petit peu de temps dans la ville pour visiter les sites majeurs comme le Zocalo, le templo Mayor et le musée du templo au Mayor. Après cette acclimatation rapide au pays, j’ai commencé mon road trip en prenant la direction du Guatemala. Sur la route, je me suis arrêté pour faire la visite du site aztèque de Teotihucan avant de passer la nuit à Oaxaca. Le lendemain, j’ai continué la route en direction du site Zapotèque de Monte Alban jusqu’à San Cristobal. Le jour suivant, nous avons visité l’église indienne syncrétiste du village de San Juan Chamula avant d’aller visiter le site Maya de Palenque. Une bonne nuit de repos à l’hôtel Quinta de Palenque avant de prendre la route vers le Guatemala pour rejoindre l’hôtel Tikal Jaguar Inn.

Séjour au Guatemala

Une fois arrivé au Guatemala, prévoyez pas mal de temps pour visiter le site de Tikal dans ses moindres recoins. Ne vous faites pas de soucis si vous entendez des bruits étranges dans la forêt, ce sont les singes hurleurs… Pour les plus avides de sensations fortes, vous pourrez pratiquer quelques activités dans la canopée comme de la Tyrolienne ou des randonnées à cheval dans la jungle. De retour au Mexique, par El Ceibo j’ai continué mon Road Ttrip vers Uxmal. Après une nuit de sommeil j’ai fait la visite du site Maya d’Uxmal avec notamment la Pyramide du Devin de style Puuc. Après cette visite, j’ai continué ma route vers le site Maya de Chichen Itza puis le site de Coba ou j’ai fait l’ascension de la pyramide sur la Jungle.

Plongée au Mexique

Après un bon repas au restaurant de Tulum et une nuit à l’hôtel Playa del Carmen, j’ai continué mon aventure avec une plongée sous marine sur la barrière de corail à Akumal le matin et une plongée dans les Cenote du Taj Mahal l’après-midi. Quels décors fantastiques ! En fin de journée, je suis allé visiter le site Maya de Tulum qui surplombe l’Océan et déguster une pina colada sur la grande plage. Voilà ! Comme toutes les bonnes choses ont une fin, j’arrive à la fin de ce raod trip. Je rejoins donc Cancún et ses nombreux hôtels sur la plage, avant d’embarquer dans mon avion qui me ramènera en France.

Quel voyage merveilleux !

Holbox, une île paradisiaque

Holbox, une île paradisiaque

Holbox est une petite île que l’on peut localiser dans le golfe du Mexique. Appartenant à la côte Nord de la péninsule du Yucatán à Quintana Roo, cette destination a toujours fait le bonheur des vacanciers chaque année peu importe la saison.

Terre de pirates devenue touristique

L’île paradisiaque d’Holbox a été une terre de pirates aux XVIème et XVIIème siècles. Aujourd’hui, ses plages de sable fin sont très convoitées par les vacanciers et son histoire ne fait qu’attirer des passionnés de découvertes et de culture. Préservé du tourisme de masses, vous pourrez vous balader dans les rues étroites faites de sable sur ce site. La plage principale est le cœur même du village. Vous pourrez y entreprendre de longues traversées tout en profitant des boutiques pour acheter des souvenirs. Ce paysage est même parsemé par un street art parfait pour vos shootings photos. Vous pourrez aussi prendre en compte les autres plages d’Holbox qui se distinguent à travers son sable fin, son eau transparente et sa tranquillité.

Des visites enrichissantes

Des escapades en bateau peuvent être entreprises en vue de découvrir les incontournables de l’île. Ces derniers sont l’ïsla de los Pajaros avec ses 35 espèces d’oiseaux et son observatoire, la Cenote Yalahau étant une petite lagune d’eau fraîche où on peut nager et profiter de ses eaux rajeunissantes, et enfin, l’Isla Pasion qui est surtout très prisé par les amoureux pour leurs lunes de miel. Plusieurs points d’intérêts peuvent être visités sur l’île d’Holbox. Mentionnons par exemple Punta Mosquito étant un espace naturel protégé ayant la forme d’une tête d’un moustique. De superbes plages décorées par une eau turquoise et des coquillages colorés peuvent être admirés dans cette partie du Mexique. Vous y rencontrerez même des flamants roses. Notons également Punta Cocos possédant une plage paradisiaque qui se distingue à travers le spectacle naturel de bioluminescence qu’il offre durant la nuit.

Célébrer la fête des morts (Dia de los Muertos) au Mexique avant les vacances de Noël

Célébrer la fête des morts (Dia de los Muertos) au Mexique avant les vacances de Noël

L’une des traditions typiques au Mexique est la fête des morts ou Dia de los Muertos célébrée entre le 31 octobre et le 2 novembre. Si dans certains pays, la Fête de la Toussaint est associée à un jour triste, au Mexique, la célébration se fait dans la bonne humeur en dansant et en chantant autour des tombes. Pour votre voyage au Mexique, on conseille de venir la fin du mois d’octobre afin de vivre cette expérience inoubliable. Cet article vous aidera à mieux comprendre cet événement et vous donner des bons plans pour la célébration avant les vacances de Noël.

Découvrez l’histoire et l’origine de la fête des morts

La fête des morts est une tradition ancestrale remontant à la civilisation des Aztèques. Ils célébraient les morts deux fois par an dont une fois pour les enfants décédés (Miccaihuitontli) et une autre pour les adultes (Hueymiccalhuitl). La célébration des disparus se fait avec des danses, des chants et des offrandes. Les familles déposent des dons sur les tombes des défunts pour subvenir à leurs besoins dans l’autre monde. Du côté des indigènes, le rite consistait à rencontrer les ancêtres tout ne se réunissant avec les vivants pour réaliser un culte commun.

Même à l’arrivée des colons espagnols en XVIe siècle, les traditions n’ont pas disparus. La fête des morts est restée comme l’une des célébrations les plus importantes de l’année.

Sous l’influence de la Toussaint, la date du Dia de los Muertos est fixée au 1er et 2 novembre. Aujourd’hui, la célébration est le fruit d’une fusion entre les traditions chrétiennes et préhispaniques.

Pourquoi les Mexicains célèbrent la fête des morts ?

À part le fait que cette fête nationale existe depuis plusieurs siècles, voire plus de 3000 ans, elle est toujours célébrée par énormément de gens. En effet, dans la croyance mexicaine, la mort ne s’agit pas de la fin, mais le commencement d’un nouveau voyage. Les Mexicains se regroupent pour se remémorer des moments joyeux qu’ils ont passés avec les défunts en suivant un rituel. Ce lien intime avec la mort est considéré comme nécessaire à la vie des vivants.

Cette expérience est authentique. L’émotion que dégagent toutes ces familles au cours de la fête est inexplicable. Pour en profiter pleinement, optez pour un séjour à Playa del Carmen à partir du fin octobre.

Comment se fête le Dia de los Muertos ?

La fête des morts au Mexique consiste à célébrer en famille les défunts pour accueillir leurs âmes. D’après la croyance mexicaine, les morts reviennent sur Terre pendant la célébration pour passer du temps avec la famille et faire la fête en même temps qu’eux. Ainsi, les proches installent et décorent des autels ainsi que les tombes.

Pour la célébration, les Mexicains se maquillent et se déguisent en squelettes comme dans le film d’animation COCO dont le personnage représente la mentalité mexicaine, parlant ainsi de la mort de manière plus douce.

Traditions de la fête des morts

Suite à la fusion de différentes cultures, de nouvelles coutumes sont apparues au fil du temps pour la célébration. En partie, les défilés et les déguisements ressemblant à Halloween. Sur place, des chars, des spectacles de danses et des concerts seront également au rendez-vous sans oublier les différents concours de beauté pour voir qui est la plus belle : La Catrina. Cette dernière s’agit d’un personnage incontournable en squelette féminin portant des habits riches représentant la mort pour les Mexicains.

Pour les autels des morts, les familles les mettent en place en guise de commémoration. La disposition se fait de manière particulière pour que tous les éléments y trouvent un sens. En effet, chaque autel peut être varié selon les proches bien qu’ils aient tous un seul but : la célébration des défunts. L’organisation peut se faire à partir de 2 jusqu’à 7 étages qui représentent respectivement le Ciel et la Terre.

Nos excursions francophones sont adaptées pour vous faire participer à ce genre d’événement si vous envisagez d’y venir avant Noël.

La Catrina, c’est quoi exactement ?

Malgré qu’elle soit récente, elle est aujourd’hui une figure emblématique du Dia de los Muertos représentée par un squelette féminin. Elle est apparue pour la première fois au début du XXe siècle par l’artiste caricaturiste José Guadalupe Posada. À cette époque, les Mexicains voulaient ressembler aux riches espagnols. L’artiste s’exprimait ainsi à travers La Catrina pour montrer que personne n’a besoin de se prendre pour quelqu’un d’autre.

Au fil du temps, d’autres artistes ont repris la figure sous différentes variantes, particulièrement depuis sa reprise par Diego Rivera, un peintre très connu au Mexique. Depuis, elle est devenue l’emblème de la fête de la mort.

Des objets typiques retrouvés sur les autels

Chaque objet déposé sur l’autel a un sens précis. Si vous y voyez du sel, sachez qu’il est connu comme étant un élément purificateur qui permettra au corps du défunt de rester intact pendant son séjour entre le monde des morts et des vivants.

Les fleurs orange y sont placées pour guider les âmes vers la terre et les bougies pour montrer leur chemin. Elles servent également de décoration. On les retrouve dans les cimetières.

Certaines familles déposent des crânes en sucre ou en chocolat sur les autels.

Souvent, on peut aussi observer de l’eau ou de l’alcool pour apaiser la soif des défunts après avoir effectué un grand voyage dans le monde des vivants.

Enfin, il existe d’autres objets spéciaux rappelant le défunt comme son plat favori.

La visite des âmes et l’offrande

Pour le 1er novembre, la date consacrée aux enfants décédés, les offrandes se font sur leurs tombes. La famille y dépose des sucreries, des jouets, des dessins ainsi que des photos de ces derniers. Des fleurs, souvent de couleurs blanches, et des bougies sont aussi présentées sur les lieux.

Quant aux âmes adultes, la commémoration se fait le 2 novembre. Pareille que pour les enfants, on retrouve des offrandes qui ont marqué la vie du défunt sur terre. Il est donc possible d’y voir des outils de travail, des livres, voire des chapeaux. Il est possible que vous croisiez une tombe recouverte de fruits dans le cas où le défunt aurait été producteur de fruits.

Toujours pendant ces dates, les proches tracent un chemin de pétales de fleurs sur le cimetière et allument des bougies afin de guider les âmes vers leurs tombes. Ensuite, ils nettoient les tombeaux avant de les décorer. En effet, les cimetières se transforment carrément en aire de pique-nique où les familles y mangent, chantent et jouent de la musique que leur proche a aimée.

Où célébrer la fête des morts au Mexique ?

La célébration varie d’un endroit à un autre. Dans le Sud du Mexique, les fêtes ont tendances à être plus colorées avec plus d’ambiance. Voici quelques endroits où profiter pleinement de cette fête authentique :

Le parc Xcaret à Cancún

Si vous souhaitez assister à une célébration spectaculaire avec beaucoup de couleurs, pensez à partir à Xcaret. Tous les ans, la jungle du parc est décorée pour faire honneur à la tradition. Sur les lieux, vous pouvez déguster des plats traditionnels accompagnés de desserts typiques. Les enfants, tout comme les adultes pourront participer à des activités exceptionnelles et variées, toujours basées sur la fête des morts. Vous aurez aussi l’occasion d’assister à des concerts et des danses traditionnelles.

San Andrés Mixquic, à Mexico City

Le lieu qui représente le mieux la fête des morts est sans doute San Andrés Mixquic. Les familles et les proches commencent déjà à nettoyer et à décorer les cimetières à partir du 28 octobre. L’église se prépare même pendant des mois à l’avance pour l’organisation de la fête. La particularité de la célébration à San Andrés Mixquic est le son des cloches de la paroisse San Andrés Apostol le 1er novembre à midi pour rendre hommage aux enfants décédés. Et sonne de nouveau le 2 novembre pour les adultes. La cloche sonne une dernière fois à 19 heures pour rappeler aux enfants de visiter chaque maison pour demander des offrandes. Comme les villageois, vous pouvez totalement vous y imprégner en essayant les costumes et les maquillages associés à la fête pour être un peu plus dans le thème.

San Juan Chamula à Chiapas

Il s’agit d’un des meilleurs endroits pour passer le Dia de los Muertos au Mexique. Pendant la célébration, le marché du village est très animé. Les villageois sont très accueillants et dégagent de la bonne humeur. N’oubliez pas d’y acheter quelques fruits et fleurs pour remplir votre panier.

Contrairement aux autres endroits, le cimetière y est assez calme, pas de maquillage ni de musique. Les familles viennent pour célébrer sans excitation, mais quand même avec le sourire. Par contre, comme dans les autres lieux, les tombes sont aussi couvertes de fleurs et de décorations colorées.

Si vous voulez profiter pleinement de vos vacances de Noël, une fois la fête de la mort terminée, bénéficiez d’une belle excursion à Isla Mujeres pour vivre une aventure encore plus exceptionnelle.

La nuit des radis au Mexique (noche de los rábanos)

La nuit des radis au Mexique (noche de los rábanos)

Le 23 décembre, la ville d’Oaxaca accueille la Noche de los Rabanos (Nuit des radis), une fête de Noël qui ne ressemble à aucune autre au Mexique en termes de bizarrerie et d’ingéniosité. Des animaux sauvages, la Vierge de Guadalupe, des créatures mythologiques et des images de la vie quotidienne d’Oaxaca sont tous représentés dans des couleurs de magnéta et de crème sous la forme de radis locaux spécialement produits. C’est un moment loufoque, fantaisiste et délectable.

L’origine de la nuit des radis

La célébration remonte à l’époque coloniale, lorsque les Espagnols ont importé des radis. Les agriculteurs ont commencé à sculpter des radis en forme de personnages afin d’attirer l’attention des clients sur le marché de Noël, qui se tenait sur la place principale le 23 décembre. Oaxaca a une longue tradition de sculpture sur bois. Les agriculteurs s’en sont alors inspirés pour sculpter à partir des radis. Le gouverneur d’Oaxaca a décidé que, puisque les radis de formes étranges étaient devenus une si grande attraction sur le marché, il lancerait officiellement un concours pour les figurines de radis les plus créatives pour la foire de Noël de 1897. Cet événement joyeux est devenu une compétition officielle entre les habitants de la ville pendant les marchés de Noël. Les gens ont commencé à tailler des radis en figures sacrées sous une variété de formes et de tailles. Cette célébration a été organisée sur la place principale de la ville.

Comment se passe la « Noche de los Rabanos » ?

Les artistes sélectionneront leurs radis trois jours avant l’occasion, dont certains peuvent atteindre 50 cm de long, près du parc « El Tequio » sur la voie qui mène à l’aéroport. Ils doivent les arroser fréquemment pendant ces quelques jours et pendant l’exposition pour maintenir une fraîcheur optimale.

La rue piétonne qui entoure le Zocalo d’Oaxaca sera bordée de kiosques tenus par divers artistes le 23 décembre. Une piste de gradins est construite devant les tables avec des nappes blanches, séparées de l’allée par des barricades, permettant à la file de curieux de faire le tour des gradins. L’étalage doit bien se coordonner avec les lumières de Noël qui ornent le Zocalo d’Oaxaca, ainsi qu’avec la crèche et l’arbre en métal.

Les artisans prennent place dans la soirée et commencent à tailler leurs radis ou à modeler les fleurs éternelles (fleurs séchées) et les Totomoxtle (feuilles de maïs). Généralement, il sera question de scènes de Noël et d’évènements en rapport avec les traditions d’Oaxaca. Les membres du jury sont les premiers à admirer les tableaux à la fin de la soirée. Ils font ensuite de la place pour ceux qui ont attendu des heures pour accéder aux tribunes. Il n’est pas rare de devoir attendre 2 ou 3 heures au milieu de la nuit pour voir les œuvres. La soirée se termine par l’annonce des trois gagnants dans chaque catégorie (radis, fleurs éternelles et feuilles de maïs). Jusqu’à 13 000 pesos sont à gagner pour le premier prix.

Pourquoi la nuit des radis attire autant de monde en décembre ?

nuits des radis au Mexique

Oaxaca est sans doute plus connue pour son festival annuel Dá de Muertos, mais se rendre à Oaxaca pendant la Noche de Rábanos, ou la Nuit des radis, est une expérience que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Si le radis est le plus connu, ceux-ci sont tout aussi étonnants. La file d’attente pour les voir est si longue qu’elle s’étend sur plusieurs pâtés de maisons, mais l’attente en vaut la peine. Vous n’en croirez pas vos yeux lorsque vous ferez le tour du quartier et que vous verrez à quel point les habitants sont inventifs et artistiques avec ces scènes. Les gens construisent des décors extrêmement détaillés. Vous verrez Da de Muertos, Notre-Dame de Guadalupe, des posadas, le processus de fabrication des taupes et du cacao, l’artisanat local comme le tissage, des scènes de Noël et des scènes religieuses, des animaux originaires de la région comme les serpents et les alligators, des scènes mayas, et même une scène de danses Guelaguetza – une forme de culture oaxaquénne qui prend vie à travers la culture locale. C’est devenu une coutume familiale, si bien que vous verrez parfois trois générations célébrer cette joyeuse occasion.

La Noche de Rábanos est une tradition oaxaquénienne à ne pas manquer pendant la période des fêtes. Elle se termine par de la musique en direct et des feux d’artifice. Le voyage en vaut la peine non ?

Le Mexique est-il la meilleure option pour les vacances en décembre ?

Où aller pour trouver du soleil en hiver ? Vous vous posez cette question chaque année avec zèle et le résultat est toujours le même. Vous devez partir loin pour trouver de la chaleur, que ce soit sur le continent asiatique, en Afrique ou en Amérique centrale. Vous allez aimer le Mexique. C’est le meilleur pays pour passer des vacances d’hiver au soleil et sous une chaleur modérée (température moyenne de 28 °C) pendant la saison sèche qui va d’octobre à avril.

Après Oaxaca, si vous en voulez encore plus, Mexique vous offre des paysages magnifiques, des plages parfaites et des structures anciennes impressionnantes. Un voyage au Mexique est une expérience unique dans une vie. Allez à Cancun, l’endroit le plus connu, si vous aimez les fêtes et les stations balnéaires. Vous pourrez vous détendre sur de belles plages comme Playa Delfines ou Playa del Carmen au milieu des bars et des discothèques. Tulum est un autre endroit à visiter qui possède l’une des plus belles plages du monde. Ce site ancien, situé au centre de la Riviera Maya, est très populaire auprès des plongeurs qui peuvent se baigner dans les cenotes, qui sont des eaux bleues dans des piscines naturelles.

nuits des radis au Mexique

Si vous désirez détente et dépaysement, notre agence d’excursion francophone à Playa del Carmen se chargera de vous faire la visite. De nombreux hôtels 4 ou 5 étoiles le long du rivage de la Rivera Maya seront à votre disposition pour des séjours tout compris au soleil.

Pourquoi voyager au Mexique ?

Avec ses îles secrètes, son littoral caribéen, sa capitale métropolitaine, sa scène gastronomique en plein essor et ses villes coloniales pittoresques propices aux escapades d’un jour, le Mexique est l’une des destinations les plus prisées de l’année surtout après ce long confinement.

La cuisine est merveilleuse et variée

Mexique est un pays connu pour sa nourriture incroyable, mais il ne s’agit pas seulement de tacos et de tortas. En vérité, le paysage culinaire est très différent du nord au sud, mais chaque plat est aussi excellent que le précédent. Que vous soyez à la recherche de carne asada ou de cabrito dans le nord, de fruits de mer sur la côte Pacifique à Sinaloa, de tortas ahogadas à l’ouest de Jalisco ou de spécialités mayas dans la péninsule du Yucatán, vous ne vous ennuierez jamais.

La scène musicale est à son apogée

Bien que les clubs mexicains aient tendance à jouer des airs populaires à l’échelle internationale, que ce soit en espagnol ou en anglais, la musique traditionnelle du pays est diverse, bonne et ne doit pas être négligée. La musique mexicaine en direct est bien plus variée que ce que l’on croit, et souvent bien meilleure que les remixes des tubes reggaeton par Justin Bieber, qui font les gros titres. Des groupes de mariachis emblématiques aux groupes de banda ou de son Jarochos, la musique mexicaine en direct est bien plus variée que ce que l’on croit, et souvent bien meilleure que les remixes de tubes reggaeton de Justin Bieber qui font la une des journaux.

Les gens sont gentils et hospitaliers

S’il y a une chose sur laquelle tout le monde s’accorde à propos du Mexique, c’est que les gens sont amicaux, serviables et toujours prêts à aider, que vous ayez besoin d’indications ou de recommandations sur les endroits où manger de la nourriture de rue. Même si vous ne connaissez pas l’espagnol, vous verrez rapidement que les Mexicains feront tout leur possible pour vous aider à trouver les informations dont vous avez besoin, même si cela signifie vous accompagner à un bureau de tourisme ou appeler leur nièce pour qu’elle vous indique la route à suivre pour prendre le bus. Ne croyez donc pas tout ce que vous lisez dans les journaux sur les « bad hombres » du Mexique.

Certaines espèces extrêmement rares y ont élu domicile

Le Mexique est un pays à la biodiversité étonnante en général. Bien qu’il soit loin d’égaler la biodiversité du Costa Rica, certains animaux ne peuvent être trouvés que dans les forêts, les jungles et les mers du pays. Si vous avez de la chance, vous pourrez même voir un axolotl, espèce en danger critique d’extinction ou le mammifère mexicain local connu sous le nom de cacomistle. Si vous voyagez vers le nord, vous verrez peut-être un chien de prairie mexicain, et si vous voyagez vers le sud, vous verrez peut-être un marsouin vaquita.

Votre argent sera utilisé à meilleur escient

Ce n’est un secret pour personne que le Mexique est une destination à prix raisonnable pour la plupart des visiteurs venant de loin, et même si les coûts dans les endroits très touristiques comme Cancún et Baja California sont plus élevés, vous en aurez toujours plus pour votre argent. Les voyageurs en provenance des États-Unis et du Royaume-Uni peuvent tous deux profiter de la fluctuation actuelle du peso mexicain (même si, malheureusement, les locaux en sont les grands perdants).

Réservez dès maintenant votre excursion francophone avec Paseotours et profitez au maximum de cette fête originale et insolite !

×

Powered by WhatsApp Chat

×
Advertisment ad adsense adlogger