Bien préparer son expatriation au Mexique

Comments 0 Non classifié(e)
3 avril 2016
Bien préparer son expatriation au Mexique

Chaque année plus de 100000 Français tentent l’expatriation que ce soit pour des raisons professionnelles ou tout simplement par pur désir de vivre dans un pays étranger. Cependant, travailler ou bien vivre là où on n’y connait rien peut causer de mauvaises surprises si on ne s’y prépare pas à l’avance. Il est effectivement évident de rester prudent en prenant quelques dispositions afin de se protéger en cas de pépin. Afin de mieux vous aider, voici une liste de choses à faire avant votre départ.

passpeport

Bien repérer les lieux

Une étude a démontré il y a quelques années que presque la moitié des Français ont déclaré s’être expatrié depuis plus d’une dizaine d’année. Ce qui montre que c’est devenu une véritable tendance actuellement même avec les missions de courte durée qui sont en pleine régression. Une diminution due au recours des compétences locales. L’expatriation est alors un important virage que ce soit au niveau personnel et/ou professionnel. C’est pourquoi il est indispensable de rassembler un maximum d’informations sur les conditions de vie puisqu’il ne faut pas nier qu’une expatriation peut aussi vous coûter chère quand elle est mal vécue. Ce n’est donc pas pour rien que la plupart des employeurs proposent d’abord un voyage de repérage.

Un maximum de démarches administratives

Quand vous serez sur place, il vous sera plus difficile de faire vos démarches administratives qu’il s’agisse de votre caisse de retraite, Pôle emploi, ambassade, centre des impôts, caisse d’allocations familiales et autres. Bien qu’il est possible que votre entreprise vous appuie à ce sujet, ce n’est pas toujours le cas. L’idéale alors serait de faire toutes les démarches possibles avant de partir pour ne pas avoir des difficultés sur place surtout pour les retraités et les étudiants.

La vérification du contrat de travail

Si vous y venez pour le travail, vous devez savoir que tous les contrats que vous aurez signé pour une expatriation ne se valent pas. Vous pouvez en trouver trois sortes dont le local, le détaché et l’expatrié. Le contrat local est celui qui est signé quand un salarié est embauché par une société étrangère et qui est employé aux mêmes conditions que celles d’un salarié mexicain ressortant du pays. Le détachement est le contrat qui permettra à votre employeur de conserver les mêmes relations contractuelles le liant à vous en tant que salarié envoyé à l’étranger. Quand à l’expatriation, il s’agit d’un contrat qui consiste à signer un tout nouveau contrat avec son entreprise à l’étranger.

La protection sociale

Si vous souhaitez vous expatrier au Mexique, vous devez également faire une vérification sur votre protection sociale puisque bien qu’il existe un système de coordination des régimes de protection dans toute l’Europe qui vous donne la garantie de la continuité de vos droits et prestations en tant que citoyen européen, seuls quarante états sont concernés. Et le Mexique n’en fait pas partie tout comme la Nouvelle Zélande et l’Australie. Si vous ne bénéficiez donc pas d’un contrat détaché alors vous pourrez perdre tous vos avantages.

Sachez également que votre employeur n’est pas obligé de prendre en charge les coûts pour maintenir votre couverture sociale française. En dehors de votre rémunération, il vous est alors possible de négocier sur ce point.

Quoi qu’il en soit que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, vous devrez effectuer ces quelques vérifications avant d’entreprendre votre expatriation au Mexique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *