Voyage aventure aux USA

Voyage aventure aux USA

Certains pays d’Amérique latine comme le Mexique, le Pérou ou encore le Costa Rica se sont engagés dans le développement du secteur de l’écotourisme. En effet, disposant d’une biodiversité extrêmement luxuriante, ces contrées s’avèrent être des destinations idéales pour les amoureux de la nature. Elles attirent chaque année un bon nombre de visiteurs grâce à leurs forêts tropicales, leurs immenses fleuves, leurs somptueuses chaînes de montagnes, leurs récifs coralliens et leurs plages de rêve.

D’autre part, ces territoires sud-américains recèlent des histoires et des cultures témoignées par des vestiges précolombiennes et des peuples métissés. Lors de leur circuit, les globe-trotters auront la possibilité de découvrir quelques sites archéologiques tels que Machu Picchu, une ancienne cité inca du XVe siècle ; la ville sainte préhispanique de Teotihuacan ou encore Tikal, le centre urbain de la civilisation maya.

À la découverte de la capitale mexicaine

Afin d’en tirer le meilleur parti d’un séjour dans cette majestueuse cité qu’est la Mexico, les bourlingueurs sont invités à y effectuer une escapade qui prendra la forme d’une expédition. Lors de cette aventure, les voyageurs découvriront, par exemple, la cathédrale métropolitaine de Mexico, une somptueuse église située sur la Plaza de la Constitucion. Elle possède un style d’architecture baroque espagnole avec des tours néoclassiques d’environ 64 m.

aventure aux USA

D’autre part, la casa Azul, aussi appelée «le musée Frida Kahlo», mérite largement le détour au cours de ce circuit. Ce site fondé en 1904 fut l’habitation de la peintre Frida Kahlo. Elle a également hébergé l’homme politique Léon Trotski pendant l’exil de ce dernier. Par ailleurs, pour rendre encore plus intéressant ce périple, il est possible de visiter d’autres pays via une croisière en bateau au départ de Cabo San Lucas. Les vacanciers partiront en direction de Guatemala, pour ensuite une escale à Puntarenas, une cité incontournable durant un voyage Costa Rica.

Après Mexico ,Lima, un passage obligé lors d’un circuit au Pérou

Après la découverte de la civilisation maya à Puntarenas, les routards finiront la dernière étape de cette croisière par un séjour au Pérou, plus précisément à Lima, la capitale et principale ville du pays. Il s’agit de la cinquième plus grande agglomération sud-américaine après Mexico, São Paulo, Buenos Aires et Rio de Janeiro. Les aventuriers pourront y réaliser une escapade en vue de connaître les spécificités de cette immense cité. Ils pourront, par exemple, visiter le centre historique de la métropole, dans la vallée Rimac, où sont situés la plupart des monuments remarquables. Ils y trouveront de nombreux constructions et œuvres d’art de la période de la vice-royauté.

aventure aux USA

À noter que Lima a été, jusqu’au XVIIIe siècle, un territoire sous domination espagnole, d’où la présence de plusieurs bâtiments reflétant cette époque. On peut en citer quelques-uns tels que le Paseo de Aguas, la Plaza de Toros de Acho et l’Alameda.

Opter pour un voyage écologique au Mexique

Opter pour un voyage écologique au Mexique

Comme on le sait, le Mexique est un endroit doté de vastes zones naturelles qui sont généralement divisées en deux parties la nature terrestre qui est l’ensemble de ces forêts mais aussi des landes et verdures avec les animaux qui y vivent, puis il y a l’espace marine qui est aussi constituée des ces plages blanches et dorées, de la mer de toutes les couleurs, les lagons, mais aussi des espèces végétales et animales qui vivent sous la mer et que les visiteurs explorent en faisant de la plongée. Tout cela montre effectivement que le Mexique c’est une terre de nature qui mérite d’être protégée et respectée, c’est ainsi que plusieurs tours opérateurs proposent actuellement toutes sortes de voyage écologique.

Donner et recevoir de la nature

Les gens s’amusent toujours à croire que la nature offre généreusement et gratuitement mais actuellement avec le trop d’exploitation de cette nature , elle devient plus capricieuse. Aussi, dans ces séjours écologiques, on fait surtout de la sensibilisation. On va d’abord à la découverte de toutes ces beautés comme des réserves naturels ou encore les stations balnéaires telles que Playa del Carmen ou encore de la jungle abritant un millier d’espèces animales dont plus de la moitié serait certainement endémique au Mexique. Après, il faut commencer à faire connaitre et à sensibiliser autant les autres visiteurs que la population locale qui, quelque fois, ne se rend plus compte de l’importance de ce qu’elle possède.

Comment on fait un voyage écologique ?

Les Etas mexicains font parties des rares contrées qui disposent encore d’un environnement naturel intact et où l’effet de la démolition humaine n’a pas encore pu sévir. Et une excursion francophone au Mexique peut favoriser davantage la protection de l’endroit, cela se fait avant tout par la non utilisation d’appareil ou véhicule motorisé. D’un côté, les voitures et les motos sont trop bruyants et polluent beaucoup plus l’air, d’un autre côté, on ne doit pas non plus pratiquer ces sports nautiques avec des jets ski ou autres engins à moteur. Les engins utilisés sur mer sont célèbres pour polluer l’eau et certaines fois pour tuer les animaux marins. Mais la responsabilité écologique peut également être plus simple, il s’agit de ne choisir que des produits naturels, de ne pas utiliser des contenant en plastique ou du moins de ne pas les jeter dans la nature. Et avec ce que cette nature clémente offre au Mexique, on peut être sûr d’y trouver les meilleurs aliments bios et de les cuisiner de façon écolo.

Etre convaincu par l’écologie au Mexique

Le fait de vouloir un voyage responsable ne devrait plus être un phénomène de mode, c’est un vrai engagement que tout le monde devrait prendre. L’écologie pourrait encore faire perdurer cet environnement si riche. La forêt, la mer et les océans, les animaux, et même les structures anciennes laissées par les aïeux, telles que les temples de Tulum, peuvent être sauvegardées pendant encore plusieurs siècles si l’on ne dégrade pas la nature du sol, de l’air et de l’eau. Enfin, il faut instaurer une limite à l’accès des visiteurs à certains endroits pour protéger l’environnement car jusque là la cause première de la dégradation de la nature est le fait de l’Homme.

Partir en séjour à Sian Ka’an, le voyage de toute une vie

Partir en séjour à Sian Ka’an, le voyage de toute une vie

« Là où le ciel naît », voilà une invitation bien poétique pour un séjour à Sian Ka’an, et qui est la signification même de ce nom. Où qu’on soit, on est toujours à la recherche d’endroits d’exception pour nos séjours de détente et de découverte. Cette destination du Mexique est l’une des meilleures qui permettent aux touristes d’être en étroite contact avec Dame nature. Ce site nous donne l’opportunité d’observer des animaux sauvages dans leurs habitats naturels.

La réserve de Sian Ka’an, c’est où ?

C’est une réserve de biosphère protégée au Mexique. Elle a été classée patrimoine mondial par l’Unesco en 1987. Ses 400000 hectares de forêts et de zones humides sont de véritables lieux de contraste entre la verdure des forêts luxuriantes et la bleue turquoise des mers des Caraïbes. En termes faunistiques, cette réserve naturelle est l’habitat de nombreux mammifères emblématiques tels le puma, le jaguar ou l’ocelot. Les colonies d’oiseaux migrateurs des lacs et lagunes pimentent la découverte. Vue de loin, la réserve de biosphère de Sian ka’an regroupe des petits îles appelés « petenes » en maya qui émergent des marais. Les gouffres d’eau douce plus connu sous le nom de cenotes sont reliés entre eux pour former un écosystème unique. Une visite dans cette réserve est le récit d’une journée magique sous le soleil du Mexique. Un séjour à Sian Ka’an est même incontournable pour les touristes en soif de découverte.

Un séjour à Sian Ka’an pour découvrir l’histoire des mayas

Cette réserve n’est pas uniquement le refuge naturel de faune et flore uniques, c’est aussi un joyau de l’histoire de l’ancienne civilisation Maya. Ces peuples étaient les natifs de la région à l’époque. Elles avaient l’habitude de vivre dans des cités séparées mais leur culture fût unique. Les Mayas vivaient d’offrande et de sacrifices humains. Et ces lieux sacrés constituent aujourd’hui, un véritable trésor enfoui au plus profond du Mexique. A Sian Ka’an se trouvent alors des vestiges d’une ancienne cité maya qui date de plus de 350 ans avant Jésus Christ. La structure de cette ruine est impressionnante avec sa pyramide de 17 mètres de hauteur. Il parait que c’était dans ce lieu qu’ont été trouvés les plus vieux artefacts mayas de la ville de Yucatan. Le paysage de Sian ka’an reflète très bien l’histoire fascinante de cette ancienne civilisation.

Naviguer sur les eaux d’un paysage incomparable

Les visites à Sian ka’an sont caractérisées de ballades à bord de petits navires par-dessus les lacs autrefois sacrés. Entre mangroves et lagunes, les visiteurs peuvent se faufiler à pleine vitesse dans des canaux d’eaux de couleur étincelante. Se balader au-dessous d’une parade d’oiseaux rares de la réserve de Sian ka’an est vraiment un rêve inespéré. L’eau des lacs est juste parfaite avec son reflet éclatant, sa couleur cristalline et sa fraicheur. On se sent vraiment à l’aise dans cette ambiance tropicale et tout à fait exotique. La navigation peut continuer jusqu’à atterrir dans les eaux des Caraïbes pour les visiteurs qui veulent explorer encore plus les coins paradisiaques de la réserve. Partir à la découverte des fonds marins ou planer au-dessus des barrières de récif corallien du pacifique sont au programme pour une belle journée de découverte au Sian ka’an.

Partir à la découverte de Celestun

Partir à la découverte de Celestun

Généreux par sa beauté paysagère et ses différentes places attractives, le Mexique est classé parmi les pays les plus visités au monde. Celestùn est l’un des endroits recommandés pour une agréable aventure.

Connaitre Celestun

La ville de Celestùn bordé par une mer aux couleurs des cieux, est située près de la frontière de l’État de Yucatan près de Campeche, au sud ouest de la Merida. Pas mal de personnes habitent maintenant cette ville en gardant la pêche comme activité principale. Elle dispose de deux phares. De nombreux visiteurs sont attirés par la réserve naturelle dans le Parque del Flamenco Mexicano près de Celestùn, qui lui est un excellent abri pour les oiseaux. Dernièrement, l’Unesco a nommé l’ensemble du site le Ria Celestùn vu son paysage paradisiaque et fascinant.

Les découvertes à faire à Celestun

Celestùn est une réserve de biosphère, un parc pur et naturel protégé, il compte de 1 heure 30 à 2 heures de route en partant de la Merida. La dégustation de divers plats de fruits de mer s’impose dans les restaurants près de la plage en admirant en même temps les pélicans qui se piquent dans l’eau. Durant une promenade en bateau entre mangroves et mer claire, on peut rencontrer des espèces d’animaux distinctes comme les fameux flamants roses, une ballade ahurissante. Le village de Celestùn est décoré par ses plages, malheureusement, il y a peu de touristes qui y vont. Étonnamment, voir de plus près les oiseaux de couleur rose est très impressionnant mêlés avec la couleur bleu turquoise de l’eau. La mangrove prend la forme d’arbres avec des racines qui sortent de l’eau, elle se contraste avec ces entourages est juste beau à voir. Aussi, partir pour une petite excursion Mexique en vaut le coup. Une admirable expérience que l’on ne peut pas louper. Que des émotions rien qu’à passer quelques minutes dans cette réserve, le paysage change et surprend à chaque vue. Une excursion à Célestun est vraiment le top du top des endroits pour vivre des aventures spéciales.

Les célèbres flamants roses de Celestùn

Pour tous ceux qui sont passionnés des oiseaux, Celestùn est le meilleur endroit à contempler car il est riche en différentes espèces d’oiseaux d’après un recensement crédible. Il y en a qui sont migrateurs d’autres endémiques à Celestùn comme les flamants roses qui fait sa célébrité. Si il y a bien des endroits recommandés pour de belle découverte, Celestùn s’affichera en tête de liste certainement pour ses admirables flamants. Les flamants roses de Celestùn sont classés parmi les plus grands et colorés existants dans le monde entier. Les flamants roses sont difficilement visibles de loin, il faut visiter et se rendre au Ria Celestùn pour pouvoir les admirer de près par le biais des petits bateaux. Les flamants sortent à plusieurs au petit matin, environ entre 8 heures à 11 heures et se cachent pour se mettre à l’abri des crocodiles dans la journée. La nuit, ils dorment et le jour ils s’alimentent, ce qui explique leur présence dominante pendant la matinée. A leur naissance, les flamants sont de couleur blanc comme neige, et c’est leur nutrition qui leur diffuse cette jolie couleur rose, ils mangent des larves et des crevettes etc.…

Accès à Akumal payant !! Fini la nage avec les tortues

Accès à Akumal payant !! Fini la nage avec les tortues

Situé à 30 minutes au sud de Playa del Carmen, Akumal est connu pour sa baie, ou l’on peut y voir des tortues marines toute l’année!! A quelques mètres du rivage, muni du masque palmes et tuba, on peut suivre les tortues à quelques mètres, qui viennent toujours dans le même périmètre pour manger les algues dont elle raffolent!!

Jusqu’au 7 juillet 2016, si vous étiez en vacances ou que vous viviez sur la Riviera maya, l’accès à cette plage publique était gratuite, il fallait juste respecter les règles de bases pour le respect de la vie animal, et si vous passiez par une agence d’excursion, il fallait payer 150 pesos auprès des guides locaux pour qu’ils vous amènent faire du snorkeling.

akumal

Depuis quelques temps déjà, et depuis la construction de l’hôte Dreams Akumal sur la baie, les propriétaires des terrains essayent de privatiser la baie, et ne plus laisser tout le monde accéder aux tortues. Résultat, depuis le 8 juillet 2016, les coopératives ne pourront faire rentrer que 12 personnes par JOUR, que vous passiez ou non via une agence d’excursion, vous devrez passer obligatoirement pas une coopérative pour entrer nager avec les tortues!
Evidemment le prix a comme ainsi dire… légèrement augmenté, il sera désormais de 50 Dollars par personne pour 45min de snorkeling !!

Le point positif dans cette histoire est que « normalement » il y aura beaucoup moins de monde sur la zone des tortues, ce qui est bien pour les animaux, et le snorkeling sera encadré par un guide ce qui est mieux pour faire respecter les règles de sécurité.

Point négatif, vos 50 dollars n’iront pas pour la protection des tortues, mais dans la poches des différents organisme qui ont imposé ce prix; ce ne sont pas des associations, mais juste des business…

Ce que nous leur reprochons, c’est que la zone n’est pas un parc naturel protégé, comme l’est la réserve de Sian Ka’an par exemple, c’est-à-dire qu’il n’y aucun bracelet mis aux visiteurs à chaque entrée dans l’eau, et dnc aucun contrôle de combien de personnes entrent dans l’eau; les bracelets permettent qu’une partie de l’argent versé aille à l’entretien des zone protégée, et surtout à la protection de animaux, mais dans le cas d’Akumal ce n’est pas du tout cela…

akumal

Bref, les années de liberté à nager dans cette magnifique baie sont terminées, la corruption des organismes d’état est flagrante ici, espérons que ces pauvres tortues changent un jour de baie ou simplement qu’elles puissent vivre tranquillement…

Prix d’accès à la zone des tortues: 50 dollars par personne. Tarif sans transport depuis votre hôtel.

Nouvelles au 12 juillet 2016: Voyant que les touristes n’était pas prêt à payer s cher, les coopératives acceptent d’emmener nager avec les tortues pour 300 pesos !!!!! Du coup, on met de côté le nombre limité de touristes sur la baie, et le désordre organisé continu…

Nouvelles en Octobre 2016:

La municipalité de Tulum a finalement décidé de laisser l’accès tel qu’il était avat c’est à dire public!! il est préférable d’utiliser gilet masque et tuba, mais à priori il ne sera plus demandé de l’argent pour le snorkeling, excepté si vous passez par une agence, et ceci pour qu’il y ai tout de même plus de contrôle!

Espérons que cela reste ainsi pour les prochains mois, années…

Y a t-il des algues sur la Riviera maya ? Fini les sargasses!

Y a t-il des algues sur la Riviera maya ? Fini les sargasses!

Question qui revient souvent, y a t-il des algues « sargasses » sur les côtes mexicaines, entre Cancun et Playa del Carmen ?

Cette question revient souvent depuis la saison 2014/2015 ou d’un coup sont arrivées d’énormes tas d’algues brunes, que l’on appelle sargasses. Ces algues ont recouverte les belles plages de sable blanc, gâchant les vacances de beaucoup de vacanciers; l’occupation hôtelière avait même baissé de 10% sur la Riviera maya pendant cette période!

sargasses

Qu’en est-il actuellement (mi-2016), et bien, depuis 1an, PLUS RIEN, les algues ont miraculeusement disparues, ou tout du moins, ne sont pas revenues cette année. L’état avait fait nettoyer beaucoup de plages, et un groupe de chercheurs français et mexicains se sont rencontrés pour trouver des solutions à ce problèmes.

Il n’y aura pas eu besoin de mettre en place des mesures particulières car il n’y a plus de soucis avec les sargasses, vous pouvez venir profiter de la mer des caraïbes sans problèmes.

Les algues ont disparues ? Personne ne peut dire qu’elle ne reviendront pas, car c’est un problème nouveau, et nous sommes au tout début d’une ère de changements climatiques ; ces sargasses se développent beaucoup avec la contamination des eaux, il se peut donc qu’elles reviennent, que ce soit au Mexique, ou toutes les côtes des caraïbes. Les plus touchés par les algues brunes ont été les antilles françaises, la Martinique et la Guadeloupe, eux aussi ont vu les algues partir cette année…

Espérons que les plages restent toujours aussi belles, et prenon soin de protéger notre planète !

Bonne baignade!

×

PaseoTours Mexique

×
Advertisment ad adsense adlogger