Avion : quels sont vos droits en cas vol retardé ou d’annulation de vol ?

Comments 0 Mexique
3 janvier 2018
Avion : quels sont vos droits en cas vol retardé ou d’annulation de vol ?

Haaa les vacances ! Vous en rêviez depuis si longtemps et elles sont enfin là ! Bien souvent c’est une fois à l’aéroport, quand l’excitation est à son comble, et c’est aussi là que de nombreux déboires peuvent arriver. En effet, imaginez : vous venez d’arriver à l’aéroport et vous allez vérifier votre vol sur le tableau des départs et là, catastrophe, vous découvrez que votre vol est retardé, ou pire annulé !
vol retardé
Evidemment vous vous demandez quoi faire ! Vous pensez à l’argent que vous allez perdre à cause de cela…Mais, rassurez-vous, les passagers aériens ont des droits dans ce genre de situation et après avoir lu cet article de Vol-Retardé, spécialiste de l’indemnisation des passagers, vous saurez comment les faire valoir.

Quelle montant d’indemnisation pouvez-vous percevoir ?

Si votre avion a plus de trois heures de retard, est annulé ou encore si vous avez un refus d’embarquement vous, en tant que passager aérien, avez des droits fixés par la Réglementation européenne. Celle-ci prévoit que chaque passager peut prétendre à une indemnisation de 250€, 400€ ou 600€. Ces montants sont fixes, et ne dépendent non pas du prix auquel vous avez acheté votre billet, mais de la distance de votre vol et de sa destination.

Pour les vols allant jusqu’à 1500 kilomètres, l’indemnisation est de 250€. Pour les vols ayant lieu au sein de l’Union Européenne (l’outre-mer inclue), l’indemnisation est de 400€.

L’indemnisation est également de 400€ pour tous les vols ayant une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres entre l’aéroport de départ et d’arrivée. Enfin, pour tous les vols de plus de 3500 kilomètres, l’indemnisation s’élève à 600€.

En plus de l’indemnisation, les frais d’hébergement et de bouche des passagers (d’un montant raisonnable) peuvent être pris en charge par les compagnies aériennes, et cela jusqu’à ce que les passagers soient acheminés jusqu’à leur destination finale. En cas de vol annulé, et si la compagnie aérienne ne vous propose pas de vol alternatif, vous pouvez également demander le remboursement des billets d’avion en plus de la compensation.

Attention toutefois, le remboursement concerne uniquement les billets d’avion originaux, c’est-à-dire, ceux dont le vol a été annulé. Si vous achetez de nouveaux billets d’avion, leur remboursement n’est malheureusement pas prévu par le Règlement européen 261/2004.

Qui peut être indemnisé ?

Tous les passagers, peu importe leur nationalité, peuvent demander une indemnisation pour un vol retardé, annulé ou surbooké. Il n’est donc pas nécessaire d’être européen ou d’habiter en Europe pour demander une indemnisation. Ce qui est pris en compte par le Règlement européen est la provenance et la destination du vol :
Ainsi tant que l’aéroport de départ est situé dans l’un des 28 pays de l’Union Européenne (l’Outre-mer comprise), en Norvège, en Islande ou en Suisse, le passager aérien peut demander une indemnisation. Par contre, si l’aéroport se situe en dehors de l’un des 28 pays de l’Union Européenne, de la Norvège, de l’Islande ou de la Suisse, il est impératif que le vol soit effectué par une compagnie aérienne enregistrée dans l’Union Européenne pour pouvoir demander une indemnisation.

Donc si vous avez un retard de plus de trois heures au départ de Cancun et que le vol est opéré par Air France, vous pouvez demander une indemnisation, si vous partez de Cancun avec un vol effectué par Aeromexico, il ne vous sera malheureusement pas possible de demander une compensation.

Les circonstances extraordinaires

Enfin, sachez qu’en cas de circonstances extraordinaire, il y a peu de chance que les compagnies aériennes indemnisent les passagers. Cependant ce terme, aux limites un peu floues, sert souvent de prétexte aux compagnies aériennes pour ne pas verser d’indemnisation au passager, alors en cas de doute, n’hésitez pas à essayer.

Vous pouvez également faire appel à des services spécialisés comme vol-retarde.fr pour vous aider à faire valoir vos droits.

Article écrit par Aurélie Tanguy, en collaboration avec vol-retardé

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *