L’état des algues sargasses en 2020

Comments 0 Ecologie
14 septembre 2020
L’état des algues sargasses en 2020

Voici comment imaginer les côtes mexicaines : bleues turquoises, eaux cristallines, entourées de cocotiers. C’est à cela que ressemble habituellement la Riviera Maya.

Cependant… Depuis 2 ans  maintenant, surtout en été, de grandes quantités d’algues à Playa del Carmen se trouvent sur les plages mexicaines sans aucun intérêt. Toute personne en vacances à Playa del Carmen et dans les environs à cette époque de l’année les a certainement remarqués. Il ne s’agit pas vraiment d’algues, l’expression correcte serait « sargasses ». La bonne concentration de ces dernières est importante pour l’environnement. A titre d’exemple, les tortues de mer s’en nourrissent.

Pourtant au Mexique, elles perturbent l’image idyllique de la plage. Vous projetez de partir en voyage dans la péninsule du Yucatán ? Ce guide vous aidera à trouver les endroits idéaux qui ne sont pas envahis par ces espèces aquatiques.

Les Sargasses au Mexique et au Yucatan

Comment les algues brunes poussent-elles ?

Ce sont des plantes se trouvant temporairement dans de nombreux endroits des Caraïbes. Elles sont entraînées par les courants de la mer des Sargasses, un océan se trouvant entre l’Europe et l’Amérique, dans laquelle elles poussent de manière si extrême.

En raison de ces courants, les algues brunes sont emportées vers le Mexique et les Caraïbes, surtout pendant les mois d’été. Certains biologistes nous disent que les sargasses proliféreraient à cause des produits chimiques déversés par la production bovine du Brésil dans le fleuve amazone…

Les algues marines posent-elles de réels problèmes ?

On pourrait dire que les plages recouvertes d’algues posent problème du fait qu’elles soient inesthétiques ou dégagent une mauvaise odeur lorsque la matière se décompose. Le gaz en forte quantité est mauvais pour la santé.

Elle est également soupçonnée d’attirer des espèces envahissantes en plus de ceux endémiques, comme le fléau actuel des Caraïbes : le poisson lion.

Ne laissez pas le sargassum gâcher vos vacances

agues sargasses

Etat des algues et meilleur moment pour voyager afin d’éviter le sargassum

Une question qui revient sans cesse est de savoir si les algues sur la côte mexicaine, entre Cancun et Playa del Carmen subsistent encore.

La question découle des années 2017/2018, lorsque d’énormes tas d’algues brunes sont soudainement arrivés, ayant ainsi recouvert les magnifiques plages de sable blanc, ruinant les vacances de nombreux touristes. Le taux d’occupation des hôtels de la Riviera Maya a même diminué de 10 % au cours de cette période. (Nous avons fait un article à ce sujet à l’époque).

Et maintenant, depuis 2018, il n’y a pratiquement rien même en été , ou du moins, ne sont pas revenues cette année. Et d’ailleurs, avant 2017 il ny en avait pratiquement pas. L’État avait eu de nombreuses plages propres. Un groupe de chercheurs français et mexicains s’est réuni pour trouver des solutions au problème.

Autres bonnes nouvelles : La saison du sargassum 2020 n’a pas encore commencé. Pour l’instant, les plages de la Riviera Maya sont exemptes d’algues brunes. En conséquence, la plupart des plages en sont dépourvues ou seulement légèrement affectées.

Les algues entre Cancun et Tulum se rencontrent surtout pendant les mois d’été. Ensuite, la mer se réchauffe et les algues peuvent proliférer. En hiver, il n’y a pratiquement pas ou peu de sargasses sur la Riviera Maya. C’est pourquoi ces mois sont particulièrement adaptés à des vacances à la plage sur la côte Est du Mexique.

Comment éviter le sargassum sur les îles du Yucatan ?

En raison des courants, le sargassum ne touche généralement que les côtés est. Dans la Riviera Maya, la plupart des plages y sont orientées. Comme les îles du Yucatan en ont dans les quatre directions, vous n’y trouverez presque toujours des plages sans algues brunes.

• Cozumel : Les plages des côtés ouest et sud de Cozumel sont généralement dépourvues de ces dernières.

• Isla Mujeres : Un voyage sur l’île de la femme vaut la peine en raison des plages sans sargasses.

• Isla Contoi : Un voyage sur l’île de Contoi, qui est protégée par un parc national, offre quelques surprises et des plages sans algues brunes.

Une excursion d’une journée à Cozumel offre donc de nombreuses possibilités d’échapper à ces plantes sur le continent. Vous pouvez, par exemple, y réserver une excursion de plongée en apnée le matin et découvrir l’île de Cozumel l’après-midi en louvant une voiture ou en prenant un taxi pour vous rendre à l’une des magnifiques plages du côté ouest. En raison de son orientation vers le sud, le parc national de Punta Sur n’abrite généralement que peu de sargasses. Et pourquoi ne pas s’y rendre lors d’un tour en jeep privée ? Le soir, il y a un merveilleux coucher de soleil sur la côte ouest.

Des vacances au Mexique toujours envisageables ?

sargassum 2020

Le Mexique est une destination de vacances très intéressante. L’histoire des Mayas, la culture mexicaine, le mode de vie des locaux sont toujours une raison de le visiter. Les grandes excursions sur la Riviera Maya donnent un aperçu intéressant de l’histoire pré-hispanique. Les cenotes vous invitent à vous rafraîchir dans une eau cristalline. Un voyage sur la belle île de Cozumel vaut toujours la peine. Le Mexique est l’un des pays les plus intéressants au monde. Laissez-vous émerveiller par les cultures anciennes, le mode de vie des Caraïbes et une nature unique.

Des vacances tranquilles sans le sargassum après confinement…

Actuellement, vous pouvez profiter de la mer des Caraïbes sans aucun problème car il n’y a pas de sargassum à l’horizon. Plus de la moitié des algues a disparu mais personne ne peut dire qu’elle ne reviendra pas, car il s’agit d’un nouveau problème dû à une nouvelle ère de changement climatique.

Cette plante se développe beaucoup avec la contamination de l’eau et pourrait donc revenir au Mexique ou sur n’importe quelle autre côte des Caraïbes. Les plus touchés par les algues brunes ont été les Antilles françaises, la Martinique et la Guadeloupe, qui ont également connu des algues cette année. …

Vous pouvez voir l’état de nos plages en nous suivant sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram où nous publions très régulièrement des photos.

Espérons que ses plages resteront belles et que nous prendrons soin de notre planète… Bonne baignade !


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *