Que faire à Progreso (Yucatan) durant votre escale ?

Comments 0 Mexique
18 septembre 2018
Que faire à Progreso (Yucatan) durant votre escale ?

Idéalement située à la pointe nord-ouest de l’État du Yucatan, Progreso est une destination presque incontournable pour les navires de croisières naviguant le long de la côte caribéenne du Mexique. Destination balnéaire de choix, la ville permet également d’accéder aux sites les plus emblématiques du Yucatan comme ses villes coloniales, ses sites mayas et ses sites naturels uniques.

Les croisières passant à Progreso

Progreso est un important centre dans l’industrie de la pêche et dans le transport des conteneurs du Yucantan. La ville se trouve dans le nord-ouest de l’État au bord du golfe du Mexique. Outre les navires de pêche et les cargos, les navires de croisières sont nombreux à jeter l’ancre dans son port. Vous en trouvez un exemple sur croisieres.fr. Dans ce cas, Progreso s’inscrit dans les circuits Caraïbe et Mexique qui débutent souvent dans des ports américains comme celui de Galveston ou de La Nouvelle-Orléans. Ces croisières durent pas plus d’une semaine en général, en moyenne 6 jours et 5 nuits, et combinent d’autres escales mexicaines à l’image de Cozumel ou Costa Maya.

Que faire de passage à Progreso ?

Progreso est une station balnéaire appréciée de la région. Elle tire surtout sa notoriété auprès des Mexicains pour ses plages calmes baignées par les eaux tranquilles du golfe du Mexique, idéales pour la nage. Aux abords des plages se trouvent souvent ces petites cabanes au toit de chaume servant des spécialités locales comme la soupe aux fruits de mer ou du chivitas, du ceviche préparé à partir d’escargots de rivière. Lors d’une escale à Progreso, le front de mer est un endroit incontournable à parcourir. Cette promenade concentre la plus grande partie de l’animation de la ville.

Un détour à Mérida

Plus qu’une simple escale, Progreso sert de porte d’entrée à Mérida. Plus grande ville et capitale du Yucatan, Mérida est surtout connue pour son riche héritage colonial. Il faut se rendre dans son centre historique, le plus grand du pays après celui de la capitale Mexico. Ici, le tracé en damier perdure avec les bâtiments érigés en pierre calcaire qui a valu à Mérida son surnom de Ville blanche. La ville est par ailleurs bâtie sur les ruines d’un important centre culturel maya. De cette ancienne cité, il reste des pierres utilisées pour la construction d’un des monuments emblématiques de Mérida, la cathédrale.

Sur les traces des Mayas

Dans ses environs, Progreso compte des sites mayas importants, dont le plus connu est certainement celui de Chichén Itzá. Ce site classé patrimoine mondial par l’UNESCO et considéré comme une des sept nouvelles merveilles du monde témoigne de l’ingéniosité architecturale maya. La pyramide de Kukulcán plus connue sous le nom du castillo en témoigne. La cité antique d’Uxmal est un autre héritage maya situé tout près de Progreso. Ici, il est possible d’admirer d’autres édifices remarquables comme la pyramide du Devin. Le site maya de Dzibilchaltún est le plus proche de Progreso. Il se trouve à environ 25 km de la ville. Le site arbore divers édifices plus ou moins bien conservés, dont celui des Temples des sept poupées ainsi nommés à cause de sept statues trouvées à son emplacement qui est le plus remarquable. Un musée exposant une grande collection d’objets mayas est également élevé à Dzibilchaltún. Les visiteurs y viennent également pour son cénote qui garantit d’agréables séances de baignade dans ses eaux fraîches.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *