Quel est l’impact du Coronavirus sur le tourisme international ?

Comments 0 Non classifié(e)
25 mai 2020
Quel est l’impact du Coronavirus sur le tourisme international ?

La présence du Coronavirus dans le monde entier, a causé de terribles impacts dans le secteur du tourisme, sachant que le principal moteur de fonctionnement de ce domaine est le voyage. Partout dans le monde, il y a des suspensions de vols, de croisières, ainsi que diverses autres restrictions. Tous les pays ont été contraints de prendre des mesures de sécurité sanitaire, entraînant ainsi des pertes graves pour le monde du tourisme.

Les statistiques dans le secteur touristique

Selon le rapport de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), plus de 1,3 milliard de touristes voyagent dans le monde entier en une année, depuis 2017. Ces chiffres approximatifs n’ont cessé d’augmenter jusqu’en fin décembre 2019. Ainsi, ce secteur d’activité, interne et international, représente en moyenne 10 % du PIB mondial. Selon toujours les rapports détaillés de l’OMT, les recettes du tourisme en 2015 étaient de 1 260 milliards de dollars. Une étude par des professionnels du tourisme a révélé malheureusement que le secteur subit actuellement une perte d’environ 10 milliards d’euros par mois.

Les conséquences économiques

Logiquement, les pertes subites dans le secteur du tourisme mondial entraîneront de lourdes conséquences économiques. Dans la plupart des pays, le tourisme apporte un revenu aux gouvernements. Mais également, il contribue au développement de l’industrie, par le biais du secteur de la restauration et de l’hôtellerie. Cependant, toutes ces branches sont actuellement mises en quarantaine.

Les estimations de l’Organisation Mondiale du Tourisme

Depuis le mois de janvier de 2020, le tourisme mondial a complètement chuté, et a presque touché le fond pour le mois d’avril et de mai. Cependant, l’OMT envisage 3 possibilités de réouverture des différentes frontières. Si les estimations de l’OMT sont exactes, la circulation des touristes internationaux pour le reste de cette année débutera bientôt. La première estimation est en mois de juillet. Ainsi, les pertes subites par le secteur seront de 58 %. Pour la seconde estimation, elle sera en mois de septembre, créant ainsi une perte de 70 %, et la troisième et dernière sera en mois de décembre. L’année 2020 pour le monde du tourisme subira ainsi, pour ce dernier cas, une perte totale de 78 %.

Les impacts du Coronavirus pour chaque branche touristique

covid

Le tourisme culturel

Parler du tourisme culturel mène à parler des touristes culturels. Ce sont des voyageurs qui ont pour motif principal de visiter des monuments et des sites culturels sur leur lieu de destination. À titre d’exemple, les musées, les différentes festivités, les compétitions sportives.

Actuellement, le déplacement de chaque voyageur est quasiment impossible, ce qui signifie qu’il n’y plus de visite. Mais mises à part les restrictions, ce sont les touristes et les voyageurs eux-mêmes qui ont peur d’attraper le virus, et ne se rendent plus dans des lieux publics. Nous pouvons ainsi présumer que les sites touristiques et les monuments historiques sont actuellement déserts à cause du Coronavirus.

Le tourisme littoral

C’est le type de tourisme qui est le plus lucratif pour tous les pays du monde. Les touristes profitent de la période estivale pour découvrir de nouvelles merveilles, le plus souvent en famille. Au programme, ce sera à la fois des vacances et des découvertes. Ils vont principalement profiter de la mer, du soleil et de la plage. Ce type de tourisme pourra également se lier avec d’autres formes de tourisme, notamment le tourisme de santé et le tourisme sportif. À titre d’exemple, les touristes pourront faire du sport nautique sur les côtes de leur destination de voyage, et également profiter des thalassos sur place.

Lorsqu’il n’y a aucun déplacement possible et que presque tous les pays du monde ferment leur frontière, le tourisme littoral en subira également les conséquences. D’autant plus, la première estimation de l’OMT pour la réouverture des frontières, et le retour du tourisme mondial au sommet pour le mois de juillet, n’est pas encore certaine. C’est juste une estimation, car cela dépendrait encore de l’évolution de la situation sanitaire mondiale. Cependant, passée cette période de la première estimation, le tourisme littoral ne pourra plus être florissant, car il n’y aura plus de vacance d’été. La rentrée scolaire est justement dans la seconde estimation, qui est au mois de septembre.

Le tourisme des affaires

Ce sont des voyages avec des activités professionnelles comme motif de déplacement. Elles peuvent prendre diverses formes, comme les colloques, les conférences, les conventions, les foires et séminaires, etc. Les agents d’affaires devront ainsi séjourner une fois sur place, et généreront de grands chiffres d’affaires pour les payes destinataires. Toutes les formes de voyages pour le tourisme des affaires sont également annulées actuellement, et cela ne pourra reprendre avant la réouverture des frontières.

En dehors de ces trois grandes catégories susmentionnées, le tourisme mondial peut également prendre d’autres formes, qui subissent les mêmes impacts négatifs du Coronavirus.

À titre d’exemple, le tourisme bleu ou encore appelé tourisme fluvial est actuellement suspendu au niveau international. Certains pays commencent à s’ouvrir avec l’extérieur, mais la majorité continue de s’enfermer pour éviter le pire avec la propagation du Virus. Cependant, la plupart des touristes choisissent la partie de croisière, comme l’idéale pour passer des vacances et visiter de nouveaux horizons. Les croisières les plus lancées sont celles qui empreintes les voies maritimes de l’Atlantique, de la Méditerranée et de la Manche.

Egalement, les parcs de loisirs et le tourisme sportif sont des branches touristiques très importantes. Il existe des pays, auxquels les touristes y viennent uniquement pour visiter et s’amuser dans leur parc. Pour le tourisme sportif, nombreux sont les touristes sportifs qui ne peuvent pas pratiquer leur sport dans le pays ou la région à laquelle ils se trouvent. Ainsi, ils devront se déplacer et seront à la recherche de destination, pour trouver des terrains, des montagnes, de la mer, etc. C’est le cas par exemple, lorsque le touriste voudrait faire de l’escalade, pratiquer du sport nautique, faire des randonnées pour découvrir à la fois de nouvelles cultures et de nouveaux horizons, ou encore partir en sommet des montagnes pour faire du Ski.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *